Quelles destinations à éviter pour vos vacances ?

Le tourisme de masse s’est accru depuis la démocratisation des vacances et la multiplication des courts séjours, depuis quelques années. Un surpeuplement des touristes est observé, avec une conséquence directe sur les prix (augmentation des prix). Des règles strictes ont été imposées par certaines villes en l’endroit des touristes. Voici quelques destinations à éviter pour vos vacances.

Ile de Skye, Écosse

C’est la plus grande île d’Écosse située dans le Royaume-Uni. C’est l’un des endroits les plus fréquentés à cause de la générosité de sa nature, sa principale attraction. Les infrastructures de cette île ne répondent plus depuis deux ans (endommagées). Pour lutter donc contre la dégradation de l’île, les autorités de la localité ont imposé des restrictions à travers de nouvelles taxes, qui pèsent sur les touristes.

 Venise, Italie

Pour filtrer le nombre d’entrée dans cette ville, les autorités locales ont fait installer des barrières aux alentours.  Environ 30 millions de touristes et des selfies lovers, sont les étouffants visiteurs dont la mairie essaie de se débarrasser  en instaurant cette nouvelle restriction.

Santorin, Grèce

C’est l’endroit idéal pour les lunes de miel, un vrai endroit à essaim de touristes. Pour réduire le nombre de touristes, un plafond a été fixé par les autorités

 Taj Mahal, Inde

Taj Mahal accueille plus de 8 millions de touristes chaque année. C’est un nombre étouffant de touristes qui se rassemble au niveau du monument de l’amour tous les ans. Une situation qui a fortement dégradé le monument, d’où l’idée des autorités de limiter les visites.

Iles Galápagos, Equateur

L’Îles Galápagos est une île de l’Equateur, située au cœur de l’océan atlantique. Des règles strictes, 14 au total ont été instaurées pour le respect de l’écosystème. On peut citer entre autres, l’interdiction d’écrire sur les  pierres ou roches, l’achat des produits fabriqués à base des éléments naturels du site. Un vrai piège en cas d’oubli.